Douleur adducteur que faire : quels sont les remèdes ?

Florian
Douleur adducteur
Temps de lecture :2 Minute, 58 Second

Souvent, les sportifs souffrent de douleurs musculaires qui ne leurs permettent pas de pratiquer leur sport en totale autonomie. En effet, que ce soit à cause d’une blessure, un excès de sport ou simplement à cause d’un faux mouvement, le sportif se retrouve sur le banc.

Par ailleurs, bien que les lombaires, les épaules ou encore les jambes soient concernés par ces douleurs, les adducteurs sont souvent touchés, notamment chez les adeptes de l’équitation et des sports collectifs comme le football. Ces derniers se situent dans la partie interne des cuisses et peuvent être sujets à des douleurs diverses, notamment à cause d’une déchirure musculaire ou une inflammation. En effet, la connaissance de l’origine de cette douleur permet de mieux l’appréhender et de ce fait, la traiter convenablement.

Vous l’aurez compris, les douleurs aux adducteurs sont parfois inévitables dans certains sports, mais il existe de nombreux moyens de les soulager. Pour ce faire, notre article vous partage les méthodes et traitements les plus efficaces pour soulager les douleurs aux adducteurs.

Retour sur les moyens les plus efficaces pour soulager la douleur des adducteurs

Douleur adducteurAvant toute chose, il est à noter que les douleurs des adducteurs peuvent être causées soit par une lésion musculaire ou bien par une tendinite et dans les deux cas, les méthodes de traitement peuvent se ressembler. En effet, si vous souhaitez soulager vos douleurs aux adducteurs, il faut :

Opter pour le repos total

Sachant que la douleur provient de la pratique du sport, il faut arrêter votre activité durant une période. Celle-ci doit être d’environ quatre semaines et inclut un arrêt total de toute activité sportive. Vous pouvez toutefois, reprendre le vélo progressivement durant cette période.

Calmer la douleur

Sur le long terme, il faut rééduquer cette partie de la cuisse, il faut calmer la douleur sur le court terme. Pour ce faire, dirigez-vous vers les antalgiques qui eux, se vendent librement en parapharmacie. En revanche, si les douleurs persistent malgré la prise de ces médicaments, il est recommandé d’aller voir un médecin du sport pour connaître la cause de vos douleurs.

Par ailleurs, vous pouvez également utiliser une poche de glace pour atténuer la douleur. Celle-ci doit être appliquée à l’aide d’un linge sur la zone douloureuse.

Privilégier les massages

Pour soulager la douleur, il y a également l’option des massages qui eux, peuvent être pratiqués à l’aide d’une huile essentielle chez vous ou bien chez un spécialiste. Dans ce cas, il est préférable de pratiquer des massages à froid qui sont nettement plus efficaces pour ce type de douleurs.

Faire des séances de rééducation

Suite à votre période de repos, il est conseillé de procéder à des séances de kinésithérapie, avec étirements, mouvements et exercices adaptés.

Suite à cela, et seulement après le soulagement total des douleurs, vous pouvez reprendre vos entraînements progressivement et ce, en évitant les mouvements brusques et les séances intensives.

Conseils et astuces pour éviter la douleur aux adducteurs

Douleur adducteurAfin d’éviter d’avoir mal ou se blesser au niveau des adducteurs, il faut :

  • bien vous échauffer avant votre entraînement et éviter de commencer à froid ;
  • adapter l’intensité de vos séances à vos capacités, votre âge et votre niveau sportif ;
  • bien vous hydrater, pendant et après l’entraînement ;
  • ne pas négliger les étirements de début et fin de séance, surtout pour les adducteurs qui sont parfois, extrêmement sollicités durant l’effort sportif ;
  • appliquer de la glace sur vos muscles, même en l’absence de douleurs. En effet, mettre une poche de glace enveloppée dans un linge sur vos muscles après un effort intense est fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *